Go to the content

Recherche

Présentation

Présentation

L’Unité de Recherche Nomad (NRU) a été fondée en 2000 dans l’objectif d’étudier les transformations des sociétés dans lesquelles l’organisation intervient depuis et, idéalement, de permettre l’adaptation des activités de Nomad RSI dans les processus sociaux et épidémiologiques en cours. D’autres types de travaux se sont graduellement développés pour interroger plus généralement les dynamiques à l’œuvre dans la reconfiguration des espaces thérapeutiques.

Enjoy the dust ! © Nomad RSI - 35 ko

L’Unité est caractérisée par le maintien d’une distance par rapport aux projets de l’organisation, pour une double raison méthodologique et heuristique. Les recherches sont menées par des personnes contractualisées de façon indépendante des projets, afin de limiter les biais, mais en veillant à ce que leurs champs problématiques résonnent avec les intérêts du reste des équipes. Les travaux relatifs aux sciences sociales sont conduits sur de longues périodes afin d’obtenir – ce qui n’est pas toujours le cas des enquêtes rapides par questionnaires de type PAR – les éléments nécessaires à une compréhension fine des logiques sociales.

L’Unité est multidisciplinaire (essentiellement anthropologie, ethnobotanique et agronomie), de petite taille et repose sur un réseau international de chercheurs universitaires et d’étudiants post-gradués. Ces derniers bénéficient d’un encadrement scientifique et obtiennent leurs premières expériences de recherche dans un environnement professionnel. L’Unité poursuit un objectif de promotion de la jeune recherche.

Les chercheurs sont recrutés selon leurs compétences scientifiques, l’inscription de leurs travaux dans les développements les plus récents de la recherche académique et les questions soulevées par le projet proposé. Chaque projet doit être intégré dans l’un des axes de recherche de Nomad RSI afin de contribuer de façon synergique aux activités de l’Unité. Les équipes sont caractérisées par ce qu’il convient d’appeler une « culture de projet ».

L’Unité de Recherche Nomad encourage la dissémination des résultats par l’intermédiaire de publications ou de communications présentées lors de conférences. Elle organise et soutien également des séminaires dont le propos concerne directement Nomad RSI.

- Rejoindre l’Unité de Recherche Nomad (Application Guidelines)

Distinctions

Sandra Bärnreuther est lauréate du South Asia Institute Award 2010 de l’université de Heidelberg pour son mémoire de thèse "Geburt in Ladakh. Theoretische Konzepte – gegenwärtige Praktiken – aktuelle Entwicklungen", réalisé au Ladakh dans le cadre des programmes de recherche de Nomad RSI.

Calum Blaikie est lauréat de la Mention Honorable du Charles Leslie Prize récompensant la meilleure communication donnée par un jeune chercheur, lors du 6eme Congrès de la International Association for the Study of Traditional Asian Medicine (IASTAM), Timphu, 2009. Ecouter la communication (en anglais) : "Critically endangered ? Himalayan medicinal plants and diversity in Asian medicine".

Laurent Pordié est Lauréat du Colleagues Choice Award - ICAS Book Prize 2009, pour l’ouvrage "Tibetan Medicine in the Contemporary World" (Routledge, 2008). Le Prix lui fut remis lors de la Convention Internationale des Chercheurs Asianistes (ICAS), Daejeon, le 6 août 2009.

Stephan Kloos est récipiendaire du Austrian Science Fund Stand-Alone Project Award de l’Académie Autrichienne des Sciences (2008) et d’une dotation Wenner-Gren Dissertation Fieldwork Grant (2007), pour ses recherches sur la médecine tibétaine en exil indien.

Olivier Schmitz, est récipiendaire du Prix Amades 2004 pour sa thèse en anthropologie (Soigner par l’invisible, UC Louvain, 2003). Le prix lui fut remis le 15 juin 2004 à Paris, au cours d’une soirée organisée par l’association AMADES et les éditions Karthala.

Olivier Schmitz a également reçu pour sa thèse un Prix à la publication de la Fondation Universitaire de Belgique, 2004.

Stephan Kloos est lauréat d’un Fulbright Award suite à son travail de Master de l’Université de Vienne, 2004.

Laurent Pordié est lauréat du Prix Rolex, Catégorie Science et Médecine pour son travail de recherche appliquée au Ladakh. La cérémonie s’est tenue à New York au mois de septembre 2000.

Laurent Pordié a reçu la « Yuthog Cup » pour sa communication "Tibetan Medicine : The Dynamics of a Bio-Cultural Object", présentée lors de la Conférence internationale sur la médecine tibétaine, à Lhassa, juillet 2000. Le prix fut décerné par l’Université de médecine tibétaine de Lhassa et l’association médicale chinoise pour les minorités (CMAM).

Partenaires

- Centre de recherche "Cultures, Santé, Sociétés" (CReCSS), Université Paul Cézanne, France
- Institut Français Pondichéry, Inde
- Université Royale d’Agriculture de Phnom Penh, Cambodge
- London School of Hygiene and Tropical Medicine, University of London, UK
- Institut National Polytechnique (INP), ENSIACET, Université de Toulouse
- France Liberté

Les partenariats mentionnés ci-dessus n’incluent pas les conventions établis avec les chercheurs individuels et leurs institutions.

Aider la recherche

"La science, ce sont d’abord des hommes et des femmes qui cherchent, alors aidez-les, envoyez des sous."

Haut | Accueil | Association | Projets | Recherche | Publications | Contact | Emplois et stages | Fil RSS 2.0 | Plan du site | Soutenir Nomad RSI | Crédits | Charte d’accessibilité